Antiquités Nationales - Travaux Dirigés

Sommaire TD et Sommaire cours

Mésolithique (8.000 à 6.000 en Europe)

C'est une époque charnière entre le paléolithique et le néolithique, durant laquelle se produit un changement climatique entraînant l'adaptation concomitante de la faune et de la flore. L'homme uniquement cueilleur et prédateur commence peu à peu à devenir chasseur, éleveur, pécheur ou cultivateur..
La navigation en mer et riviéres ne fait pas de doute : peuplement de la créte et de la Corse au 7° millénaire, pirogue découverte dans un bras de la Seine (-5600), cannes pour la péche à la ligne , hameçons en os et harpons.

On divise le mésolithique en 2 phases :


 

10.000 à 8.000 : Période tempérée avec croissance des s forets. Le mammouth disparaît et le renne émigre vers des terres plus froides; en contrepartie s'installent des sangliers, des cerfs ...
L'art pariétal disparaît peu à peu. Les objets en pierre sont plus fins et un peu polie, parfois peint de figures géométriques simples.
L'arc apparaît et remplace le propulseur.

- Site du mas d'azil : Petits outils, grattoirs, lamelles , harpons en bois de cerf, galets peints à l'ocre de dessinsgéométriques trés simples (points, rayures ou quadrillages).

8.000 à 6.000 : Au Sauveterrien et au Tardenoisien on constate une diversification de l'outillage : les microlithes de flèches, burins ... sur armature en bois donc composite), et les macrolithes pour des tâches plus rudes pour construire ou défricher.
 

Néolithique (~6.000 à ~2.000 en Europe)

C'est la période la plus révolutionnaire de la préhistoire. L'homme devient essentiellemnt producteur et cultivateur ou pécheur, et il sait sélectionner les plantes les plus productives ou faciles à cultiver, de même pour les animaux. L'amélioration des conditions de vie entraîne une expansion démographique qui engendre une multiplication des conflits entre groupes.C'est aussi l'apparition de notions nouvelles comme la propriété.

Le Néolithique, qui est un phénomène mondial, est né au Proche Orient vers -10.000 , se propage vers l' ouest selon 2 voies :

et arrive en Europe vers -6.000 avec une variation de cette date selon que la région considérée est plus ou moins à l'ouest et plus ou moins au Nord.

L'homme devenu éleveur ou cultivateur se sédentarise, il sculpte les objets et polie les pierres pour leur donner une plus grande solidité aux chocs et parfois par gout artistique, (mais les pierres taillés continuent a être produites par ailleurs).
Enfin il fabrique les premières céramiques (au colombin, au tour), peu décorées et uniquement en fonction des besoins. Apparaît vers -5000 en Europe les rudiments de l' architecture.
NB Le polissage des pierres s'obtenait d'abord en martelant doucement les angles vifs (bouchardage) puis en frottant la pierre sur un polissoir en grès pour terminer avec du sable.

L'inhumation, d'abord individuelle, devient collective.

Comme dans les périodes précédentes on distingue les sous périodes : ancienne, moyenne et récente.(cf le cours magistral chapitre 3)

Il est intéressant de noter que la hiérarchisation n'existe pas pour l'habitat alors qu'on le trouve dans les tombes.
 
Objets courants:

- Haches en pierre polie enchâssées dans une gaine en bois de cerf avec un manche en bois.(3 matériaux différents pour faire cet objet composite de première nécessité), qui pouvaient donc être réparées
- Faucille pour couper les plantes

Agriculture et élevage : Chèvres et moutons importés du proche orient et chiens ...Les plantes cultivées sont des céréales importées comme l'orge et le blé; du lin pour le tissage et du pavot pour l'huile.
Les villages sont parfois en bordure de rivières et surtout de lacs mais pas rarement lacustre comme on le supposait. Dans ces zones les objets de bois se sont plutôt bien conservés.

Exemples en France :

- En Alsace :Poteries classées par période : Rubané (5300-4800); Grosgartach (4800-4500) aux formes carénées et aux décors par impression ; Michelsberg (4200-3800) aux formes en U et peu décorées.

- Dans le Bassin Parisien :
Plusieurs courants dont le chasséen caractérisés par des villages à flanc et non plus uniquement dans les vallées. On y trouve des poignards et des pics en bois de cerfs.
et le courant de Seine/Oise/Marne aux céramiques de qualité médiocre (en "pot de fleur").
- Poignards en silex, haches emmanchées et industrie de l'os
- Le site de Fort Herrouard (fin du néolithique) dans l' Eure est fortifié et doublé d'un fossé. On y a trouvé des statuettes en terre cuite obtenues par modelage, sans tête et aux hanches larges rappelant les vénus du paléolithique.

- En midi méditerranéen :
Cette région habitée depuis le 6° millénaire a reçue l'influence du Proche-orient avant la région parisienne. On y voit des habitats sous grottes ou dans des abris en plein air en pierres ou en terre sèche.
Au chasséen de grandes poteries cannelés et des jarres
- Stèles anthropomorphes avec des décors en chevrons et peints.
- Statues-menhirs de la fin du néolithique dans l' aveyron (Mas d'azaïs, mas capelier, Rebourguil)

-Dans le centre ouest
-Nécropole de Bougon dans les 2 Sévres. Dans la région on a découvert 150 camps fortifiés dont certains faisaient 2 ou 3 hectares. Ils n'étaient pas occupés de manière permanente et servaient plutôt de lieux de rencontre, d'échanges commerciaux ou spirituels.
- A Peurichard (3500) : céramique décorative aux motifs curvilignes.

-En Bretagne :
C'est un haut lieu du néolithique par ses mégalithes (Carnac, Gavrinis... ) et ses sépultures de 2 types :

en tumulus avec souvent du mobilier de pierre
en dolmens ou l'ontrouve rarement du mobilier mais de nombreux vases
Certaines sépultures sont des assemblages de pierres colossales (Barnenez, Gaignog) formant de longs couloirs voutés, menant à une pièce contenant le tombeau, et préfigurant ainsi une sorte de temple (dolmens à couloir).
Ces constructions supposent un début de hiérarchisation des communautés qui les édifiérent

Au néolithique final apparaît le décor par incisions sur des vases et des bouteilles à collerette.
 

Chalcolithique (~2.000 à ~750)

Au Proche-orient cette période débute vers -3500 et dans le midi elle se situe vers -2500.
L'utilisation du cuivre puis du bronze (90% cuivre + 10% étain)  entraîne les populations vers les zones d'extraction de ces métaux.
L'époque des métaux a des incidences importantes sur la société : elle se hiérarchise, les échanges commerciaux deviennent indispensables, la fabrication d'armes devient prépondérante les peuplades devenant de plus en plus belliqueuses. Une aristocratie de commerçants et chefs guerriers apparaît.

L'inhumation redevient individuelle.

2 groupes d'objets en métal :
  - cordés : vases en bronze à dessins de cordes parallèles
  - campaniforme : vases galbés en bronze incisé

Apparition de la technique à la cire perdue conjointement à la technique du martelage et du rivetage.

On distingue 3 époques du bronze : Ancien (~2000 à ~1500); Moyen (~1600 à ~1200); Récent (~1300 à ~750)
Au fil de ces 3 époques  la technique de fabrication des objets en bronze progresse :
  - haches plates; épée plates; bracelets en tige de métal spiralés
  - haches à ailerons; épée allongées; faucilles
  - haches à talon; épées avec une soie allongée; bracelets à oreillette
  - haches à douille (creuse); épées; bracelets; coteaux; amulettes ...

Orfévrerie : Très beaux et variés objets en or plein peut-être à l'intention d'un culte solaire ou à des particuliers riches : Lunules, torque, bracelets, colliers, chaînes, clous, boucles d'oreille, gobelets à motifs finement emboutis, tasses.

Les sites

- Sépulture d'un prince local sous tumulus à Quimperlé : épées, chaînes, talon de lance, protège poignet
- Sépulture de Champley (1200) dans l' Yonne : où ont été pratiqué l'inhumation et l'incinération
- Dépôt de Saint-Brieuc-des-Iffs et de Clohars-Carnoet (Ille et vilaine) : Stock de haches à douilles
- Videlles (Essone) et Fort Harrouard (Eure et Loir) : Apparition de céramiques excisées, parfois comblées par apport de matière telle que la craie
- Habitats du lac du Bourget : Nombreux vestiges, éléments de four de potier, fragments de char votif

Crises et bouleversements caractérise la fin de l'époque du bronze; l'armement continue à se développert. Retour vers les grottes

PaléolithiqueÂge du fer