Antiquités Grecques et Romaines - Travaux Dirigés

Sommaire TD  Sommaire Cours

Art funéraire romain et grec - Les sarcophages

Nous n'évoquererons pas ici l'art funéraire des sarcophages paleo-chrétienne et chrétienne qui font l'objet d'un cours sur l'art chrétien.
Les sarcophages existent depuis le ~5° siècle, d'abord en terre cuite, en Grèce (sarcophage du satrape) et en orient. A l'origine la coutume romaine était l'incinération  et les urnes sculptées contenant les cendres du défunt; mais à partir du règne de Trajan (98 - 117) les romains commencent à enterrer les morts dans des sarcophages.

On distingue 3 grandes zones possédant des ateliers de production :

    - Grèce
    - Orient (Asie Mineure)
    - Rome

Sarcophage enfant du 4 siecle  En Grèce et en Orient, les sarcophages sont de grande taille, et déposés à l'air libre , ils sont donc sculptés sur leurs 4 cotés. Le couvercle est souvent sculpté d'une représentation du (ou des) défunt.
A Rome, les sarcophages sont déposés dans des chambres funéraires et contre les murs, aussi sont ils généralement sculptés que sur 3 cotés. D'abord de taille moyenne au 2° siècle, celle-ci ira en augmentant pour atteindre des dimensions presque monumentales (2m de haut). 3 types : avec des guirlandes ou avec des thèmes mythologiques ou marins.
 

Les oeuvres présentées :

- Rome : Sarcophage de Méléagre (180). Sculptés sur 3 cotés la face représente la légende de Méléagre (Il oublia d'honorer la déesse de la chasse : Artémis. Celle-ci envoya un sanglier dévaster les terres que Méléagre décida de combattre en réunissant ses troupes. Artémis provoque alors une dispute entre les participants à la chasse au cours de laquelle Méléagre tue son oncle. Devant ce crime impardonnable, la mère de Méléagre, Alté qui avait éteint et conserver le tison qui, d'après la légende, annoncerait la mort de son fils lorsqu'il serait entièrement consumé, rallume celui-ci provoquant ainsi la mort de Méléagre.
    Sur le coté droit on voit Méléagre dégainant son épée et menaçant son oncle, à gauche une parque, le pied sur la roue du destin, écrit l'acte de mort de Méléagre; elle retient  Alté qui se prépare à rallumer le tison, au centre une femme pleure la mort de Mélagre couché sur son lit funéraire.
L'utilisation du trépan pour traiter la barbe et les cheveux permet de dater ce sarcophage du règne de Commode vers 180.
Sarcophage a Thessalonique Grec : Combat entre les amazones et les grecs. Probablement d'origine attique. Le couvercle est sculpté du couple défunt à peine ébauché, en contradiction avec les 4 cotés sculptés en haut relief très fouillé. Les guerriers sont dans la nudité héroïque; certains avec une armure ... d'origine romaine. Sur un des cotés, Achille soutient la reine des amazones qu'il vient de tuer de sa lance, dans un regard il en tombe amoureux. A l'arrière simple décor de guirlandes.
- Romain : Achille à la cour du roi Lycoméde (déb 3° s) ou son père l'avait envoyé pour l'empêcher de partir à la guerre de Troie. Il y tombe amoureux d'une des 7 filles du roi et l'épouse. Cependant Ulysse qui savait, grâce a un oracle, que la guerre de Troie serait perdue sans la présence d'Achille, réussit à retrouver celui-ci . Devant les armes apporter par Ulysse, Achille ne peut résister et part. La scène représente le déchirement des époux, Achille assiste à la scène de départ. Le couvercle est bordé d'une frise avec au centre le visage des défunts et de part et d'autre les 4 saisons
- Grec : Un sarcophage (240)  représentant la même scène que le précédent mais plus monumental et avec une sculpture presque en ronde-bosse.
- Romain/Grec : Sarcophage de l'époque de la Tétrarchie (290) et donc plus rustique. La production attique n'existant plus, ces artistes se rendent à Rome pour exécuter des oeuvres telles qu'ils les concevaient. c'est pourquoi ce sarcophage est sculpté sur ses 4 faces.. En ronde bosse sur la face principale : Phédre et Hippolyte, fils de Thésé. Hippolyte tient dans sa main les lettres d'amour écrites par Phédre. Stylisation forte dans le rendu des plis des vêtements, typique de l'époque tétrachique.
- Romain : Légende de Triptoléme sur son char tiré par un dragon (150). Ce sarcophage est de petite taille  comme toutes les productions de cette époque. Sur le couvercle frise d'un banquet, image du bien-être.
- Romain : Sarcophage des 9 muses (160). Sur le bord du couvercle évocation d'une orgie..Les muses sur la face principale son représenter les uns à coté des autres dans des postions symboliques mais un peu statique. Sur les 2 cotés on constate la réapparition de thèmes ou d'hommes célèbres plusieurs siècles auparavant
Sarcophage représentant la légende de Seléne et Endymion trouvé à St Medard d'Eyrans en 235  Romain : Légende de Séléne et Endymion (230 = époque Sévère). Trouvé en Gironde à St Médard d'Eyrans. Sculptures en ronde bosse et polies, de maîtrise parfaite , il représente l'apogée de l'art des sarcophages; envahissement de petits personnages sur le bas de la scène. Curieusement les visages de Séléné et Endymion sont à peine ébauchés; probablement devaient-ils revêtir les traits des futurs défunts ? Les 2 autres cotés plus frustes sont sculptés en bas relief.

Les mosaïques en Grèce et dans l'empire romain