Arts pré-colombien

Sommaire cours   liste de sites

L'art des Andes (fin)

Empire Huari (ou Wari)

Fort pouvoir pouvoir politique qui se fait sentir dans toutes les andes centrales. Influences de Tiahuanaco et de Nasca . Les villes, comme Huari et Piquillacta ont un tracé géométrique, une double muraille de défense, possédent des réserves et silos, les ruelles sont bordées de magasins et les maisons faites d'un appareillage rustique aux murs montés par simple ajustage et sans mortier.

On y fabrique des céramiques fines, polychromes aux décors qui deviendront de plus en plus simplifiés et abstraits
 

Objets présentés

- Gobelet avec un dieu aux crocs de félin collé sur le flanc. Déco floral en partie supérieure et géométrique pour le corps
- Vase anthropomorphe à tête modelée et aux mains peintes stylisées
- Miroir à âme de bois, recouvert d'une mosaïque de nacre, coquilles et turquoises. Au centre un dieu félin à stylisation géométrique
- Corps recroquevillé et momifié, recouvert de nombreux tissus empilés, appelé fardo avec une tête postiche (trouvé également à Paracas)
 

Textiles aux motifs géométriques

- Bande de tissu du dieu au baton (comme à Chavin) tenant le couteau sacrificiel
- Chale en batik à décors géométriques éclatés
- Tunique forméede 2 lés cousus à décor géométrique
- Tissu de plumes de couleurs disposées et cousues pour former l'image de la divinité au baton. Le niveau d'abstraction est remarquable

L'empire Huaru décline vers 1100 et le monde andin éclate en multiples cultures qui retournent aux anciennes coutumes

Civilisation de Chimu (ou Chimor) (1100-1463)

Sur la côte nord du Pérou (déja occupé par les Mochicas). La capitale de cette civilisation Chimu est Chan-chan, construite le long de la cote désertique du Pacifique, elle fera plus de 20.000 habitants à son apogée. Entourée de trés hauts murs (jusqu'à 9 m) construits en terre crue comme ceux des maisons, elle comporte de nombreuses "citadelles". Chaque citadelle est composé d'un ensemble de places, palais, habitations, temples et comporte un mur avec une seule porte. Elles semblent avoir été occupées successivement; devenant simplement le mausolée funéraire de son dirigeant à la mort de celui-ci.

Entre les citadelles existaient des habitations et des temples isolés comportant un plan incliné permettant d'atteindre l'ensemble au sommet constitué de magasins le temple lui-même. Le mur d'enceinte du temple en terre crue comportait des sculptures réalisées au moule, en moyen relief. Entre les villes existait un réseau de routes et de canaux d'irrigation, dont certains sont encore en usage

Citadelle de Tschui (1470)

CéramiqueVase érotique Chimu

Elles n'atteignent pas la qualité de celles des Mochicas. Elles sont généralement noires

- Vases siffleur grâce a un systéme intérieur qui fait que, remplis d'eau, ils émettent un son
- Oiseau-vase à anse en étier
- Vase double orné d'une scénette molée en ronde bosse
- Pot à anse orné d'une scéne obtenue par moulage

Autres matériaux

- Disque d'oreille en bois, incrusté de coquilles formant des motifs géométriques
- Plat en bois à décors de mosaïque de coquilles et de spondyles (coquillage utilisé pour les rites religieux)
- Calebasse incrustée de nacre à scènes en registres
- Personnages en basalte avec incrustation de coquilles (rappelle "L'homme à l'oreille cassée" de Hergé)
- Couronne d'enfant en plumes à âme d'argent. L'importation de ces plumes prouve des échanges avec l'Amazonie
-  Tissus peints (tentures, linceuls...) de scénes violentes, probablement ds sacrifices

Orfévrerie

- Masque en or (30 cm) représentant une divinité colorée au cinabre (oxyde métallique) avec des larmes en crstal de roche
- Couteau de sacrifice en or et turquoise. Manche en forme de personnage divinisé
- Gants en or aux doigts ajoutés par rivetage
- Gobelets en argent repossé

La région de Chimu est conquise par les Incas qui feront appel à leur artisanat

Civilisation de Chancay (1100-1400)

Cette civilisation se situait sr la cote centrale du Pérou. Elle a surtout été définie par la céramique découverte dans les grands cimetiéres à Ancun et dans la vallée de Chancay. La poterie n'est pas trés raffinée et souvent noire et blanche. La forme des vases est frequemment celle d'un pot composé d'un corps oblongue et d'un col court surmonté d'un visage humain et peint.
Comme chez les Chimu, la poterie est souvent de forme massive employant souvent le moulage. La production de tissus fut très importante et dans les tombes apparaissent des gazes, une des spécialités notables de cette culture

Dans la nécropole de Chancay, prés de Lima, largement pillée :

Equipement de tissage : corbeille à ouvrage, pelote de laine, fuseaux, aiguilles.. et des patrons !! Egalement des métiers à tisser

Cette civilisation dominée toutes les techniques de tissage

- Couronne de plumes a âme de bois
- Téte funéraire en bois qui surmontait un fardo, peinte à l'origine de couleur roue

Dans les tombes on trouve parfois des arbres schématisés constitués d'un coeur en vannerie et de roseaux enroulés de fils de laine pour imiter les branches

Civilisation Inca (1200-1532)

Il faut remarquer que l'expansion et la civilisation inca durérent à peine 2 siécles ! Fort de 8 millions d'habitants cet empire du Pérou fut anéanti en quelques jours par quelques 200 hommes. Le gouvernement centralisé trés puissant, aux mains du souverain est l'explication de la puissance de l'empire et ... de sa fragilité. Ce groupe venu d'Amazonie vers 1200 s'est établi le long de la côte pacifique de l'Equateur au nord du Chili. Il pratiquait des sacrfices humains et d'animaux

Cuzco

Cette capitale , centre religieux qui comprenait jusqu'à 125.000 habitants, était axée sur une grande place centrale d'où partait 4 lignes imaginaires qui divisaient l'empire en 4 quartiers. Le soubassement des murs était constitué d'un appareillage de très grosses pierres que les incas montaient en utilisant un plan incliné

- Couvent des dominicins construit sur les ruines inca d'un temple du soleil à base circulaire
- Portes de forme trapezoidale caractéristique du style inca
- Bases de tours détruites comprenant un réseau d'écoulement des eaux

Machu-Pichu

Le site est situé à 2400 m d'altitude sur une terrasse à pic au milieu de la forét tropicale. La grande place est entourée de prés de 20 édifices. Autour du site un empilement de terrasses de cultures assurait l'alimentation des habitants.

- Temple solaire (Torreon) en partie circulaire. La partie inférieure utilise de façon judicieuse la disposition de la roche naturelle, elle possédait un temple dédié à l'eau.
- Temple aux 3 fenétres ... le reste ayant été détruit
- Temple de Intihuatana à sculpture centrale lié au culte du soleil. Il permettait de déterminer le calendrier agricole
- Dans les rues se trouvent des portes trapezoidales monumentales

Céramiques

- Aryballes à fond pointu, aux dessins géométriques servant au stokage

Tissus

Tuniques en alpaga ou en vigogne à motifs en damiers

Peintures

- Hommes en costume traditionnel intéressant par les détails de l'habillement et les attributs tenus dans les mains

Autres matériaux

- Personnages en argent trouvés sur des lieux votifs, aux oreilles déformées (marque de leur statut social)
- Alpaga et lama en ierre. Un trou pratiqué sur le dessus permettait d'y mettre de la graisse de lama. On les enterrait dans les champs pour s'assurer une bonne récolte
- Récipent en bois à libation
 

En 1527 l'empire est divisé entre les 2 fils du souverain régnant, alors que des nouvelles alarmantes annoncaient l'arrivée du dieu blanc et barbu : Viracocha, qui partit autrefois sur les mers était revenu. Au lieu de s'entendre les 2 frères luttérent l'un contre l'autre et lorsque Pizzaro revint l'empire était plongé dans la guerre civile. Pizzaro à la tête d'une petite escouade mis très rapidement en déroute les troupes impériales terrorisées par les chevaux et les armes à feu

Arts des Andes (Chavin, Paracas, Mochica, Nasca)Retour sommaire