Arts pré-colombien

Sommaire cours   liste de sites

Les Mayas (~600 à 1520)

Zone des mayasZone d'influence : Partie orientale de la Méso-amérique que l'on divise en 3 zones principales : L'histoire des Mayas est une histoire longue qui débute au pré-classique (~600) pour se terminer avec l'invasion espagnole. Elle se divise en trois périodes : Aujourd'hui on compte environ 7 millions de Mayas répartis au Guatemala, Mexique et plus spécialement dans la région de Bélize

Il faut impérativement noter qu 'il n'y a jamais eu d'empire Maya mais un ensemble de petits royaumes aux moeurs, habitudes sociales et  rites proches et qui se querellaient fréquemment.

Ecriture

Manuscrit MayaLes Mayas avaient une écriture complexe de type hiéroglyphique, déchiffrée à partir du 19° siècle mais encore incomplètement aujourd'hui. C'est une écriture mixte (idéographique et syllabique à la fois, d'environ 750 signes avec des variantes régionales qui compliquent le décryptage). Elle se lit de haut en bas et de gauche à droite. La partie idéographique de cette écriture se présente sous forme de glyphes pour  les chiffres (représentent des têtes de divinités vues de profil). Le support était soit des céramiques soit des documents ou des codex  formés d’une bande de papier longue de plusieurs mètres, pliée en accordéon. Le papier était fabriqué avec de la fibre d’un arbre appelé copó. Le texte, accompagné de dessins, est peint au recto et au verso
Sans être les premiers inventeurs de l'écriture, ils ont développé celle-ci de façon originale, sans apport extérieure. Nous sommes donc en présence d'un foyer primaire de civilisation. Certaines villes et certains hauts personnages avaient un glyphe pour emblème.

Calendrier

Les dates de l'histoire Maya partent d'une date arbitraire qui équivaut à l'année 3.114 avant JC. Pour écrire une date en maya, il faut au minimum sept chiffres accompagnés d’autant de glyphes
Deux calendriers : Solaire de 18 mois de 20 jours plus 5 jours néfastes et rituel de 20 mois de 13 jours.

 

Structure politique

Il s'agissait d'une royauté réunissant les 3 pouvoirs : politique, guerrier et religieux; l'art maya est essentiellement un art royal.
 

Caractéristiques architecturales

L’édifice typique des grands centres maya des zones centre et nord est le temple couvert d’une voûte et surmonté d’une crête faîtière.Ils sont perchés au sommet d’une haute plate-forme pyramidale et dominent le site. Leur toiture est une sorte de voûte en encorbellement inventée par les Maya. La crête faîtière est réservée aux temples, mais la voûte est aussi employée pour couvrir les autres édifices. Les plus importants sont les palais, édifices horizontaux composés de nombreuses salles groupées autour de cours intérieures, bâti sur une terrasse surélevée
Non moins caractéristique de l’architecture maya que le temple à voûte et crête faîtière ou que le palais, est l’ensemble monumental stèle-autel. Ce sont deux monolithes, la stèle allongée et dressée verticalement, l’autel généralement en forme d’énorme tambour posé devant la stèle. Ils sont toujours de taille considérable, certains pèsent plusieurs tonnes. Beaucoup de ces stèles et autels sont en pierre brute, mais ceux de la zone centrale, qui sont sculptés, sont des œuvres d’art d’une beauté et d’un intérêt incomparables. On voit généralement une ou plusieurs représentations humaines sur une face de la stèle, et des signes hiéroglyphiques sur les côtés.

Les Maya ont inventé la voûte en encorbellement, qui leur permettait de construire des salles longues mais étroites. C’est cette méthode qui prévaut au sud (Petén, Usumacinta), tandis qu’au nord (Yucatán) on rencontre fréquemment des salles plus vastes, aux toits soutenus par des poutres reposant sur des colonnes.

Les oeuvres présentés :

symbole autosacrifice consistant pour un haut dignitaire a faire couler son sang en honneur des dieuxLe roi comme chef politique :
- Stèle de Matchaquila : Le roi tient un sceptre en forme de petit personnage. Un cartouche (glyphe) donne son nom et une date.
- Trône de Piedras Negras (785) au Guatémala. Les textes inscrits expliquent l'histoire de la dynastie régnante de l'époque
Le roi comme chef guerrier :
- Linteau 24 à Piedras Negras (667). Le roi portant sa lance et son bouclier est accompagné de son officier. Face à lui l'armée de ses soldats à genoux équipés de lances. Un texte glyptique au-dessus de la scène explicite celle-ci
- Peinture murale du site de Bonanmpak (780). Scène du roi accompagné de ses officiers avec des prisonniers dévêtus (signe d'humilité) devant lui.
Le roi comme chef religieux :
- Linteau de Yaxchilan (719). Une femme offre son sang en sacrifice en se passant une corde à travers la langue
- A Tikal (379). Le roi rend un culte à ses ancêtres sur un autel
 

Les villes

Elles sont orientées N/S. Les monuments sont reconstruits et agrandis périodiquement (comme chez les Olméques). Les pyramides (à la fois lieu de cultes ou d'observation et tombeau royal), palais (aux fonctions peu précises) et temples (en pierre à toit voûté de 2 ou 3 pièces) sont disposés autour des places.

Dieux Maya

On y rencontre des dieux : du maïs (Chiapas), du soleil diurne, du soleil nocturne (association avec l'inframonde)... et des monstres terrestres (Uxmal).
 

5 styles Mayas :

Style de Tikal (région de Peten au Guatemala)

Vue des temples 2 , 3 et 4 de TikalA Tikal on trouve surtout des autels sacrificiels et des stèles. Les places possèdent des pyramides jumelles se faisant face; les monuments sont reliés entre eux par des chaussées surélevés :

- Temple 1 : Cette pyramide à la fois observatoire et  tombe royale  était stuquée et peinte en rouge à l'origine. Sa hauteur est de 45 m et elle comporte 9 niveaux étagés symbolisant le passage de l' infra monde (en bas) au monde céleste représenté par le temple céleste en son sommet, la zone intermédiaire représentant le monde terrestre. 

Sa structure à la base étant étroite  l'escalier est très raide. Autour de la pyramide des stèles gravées de  l'image royale  et des autels servant aux rituels.

- Face au Temple 1, le temple 2 également stuqué et peint à l'origine comportant 3 corps niveaux et dans lequel fut enterré la femme du souverain du temple 1. Temples de Tikal

Grande acropole au nord de la grande place et ensemble de temples ou plusieurs rois sont enterrés.

- Groupe de pyramides jumelles, avec des stèles et autels répartis à leurs bases, l'ensemble étant circonscrit dans un enclos sacré. Pas de sanctuaire au sommet, on y célébrait tous les 20 ans des cérémonies particulières.

- Temple du grand jaguar

Stèle 9 de 1m65,   représentant le 9° roi de Tikal . L'image sculptée en moyen relief est très surchargée.
Stèle 16 (711) représentant l'effigie du souverain du temple 1 devant un autel. Il porte sur sa tête une coiffure à plumes. 2 personnages surplombant l'autel pratiquent un rituel aux ancêtres.
Stèle 22 (771). De la main du roi, représenté de profil, tombe des grains de maïs (ou de sang ?), symbole de la fertilité . Il porte une longue coiffure à plumes et sur la poitrine un pectoral. Les scandales sont très travaillées.
 
 

jade prestigieuse dans le temple du grand jaguar à Tikalencensoir en terre cuite vers 800masque funeraire en jade . Tikal vers 600 Nombreuses poteries funéraires dénotant l'influence de Téotihuacan au 8° siècle.
    Masque aux traits individualisés en mosaïque de jade avec des incrustations de coquillages. Le glyphe permet d'identifier le personnage.
 

Style de Uxmal et Labna  (Région  du Puuc au Mexique)

Labna - Style de la région de PuucPalais maya à Uxmal
Chichen prendra le nom de Chichen-Itza avec l'arrivée des envahisseurs  Itza au 10° siècle.
C'est un style des basses terres du nord qui s'épanouit entre 800 et 1.000 dont les sites les plus représentatifs sont Uxmal surtout, et Chichen-Itza. Il se caractérise par la dimension grandiose des édifices par l'utilisation combinée de la voûte maya en encorbellement et des colonnes , par les décors des façades

Quadrilatére des Nonnes à Uxmal - A Uxmal : Pyramides/temples à crête funéraire surmontant le sanctuaire au sommet.

Les palais sont regroupés en quadrilatère. Les monuments sont bas et décorés de mosaïques de pierre  à l'intérieur avec des colonnettes engagées. Guerrier toltéque Chichen-ItzaA l'extérieur le travail de la pierre est remarquable.personnage avalé par l'inframonde symbolisé par serpent Ces monuments, comme à Tikal, sont reliés entre eux par des chaussées.

- Quadrilatère des Nonnes : Ensemble de palais regroupés autour d'un patio de 80x25. Un escalier monumental conduit  a une terrasse d'ou l'on accède à 11 doubles salles)
Palais du gouverneur à motifs de serpents de 110 m de long bâti sur une terrasse. Le corps central est relié aux ailes latérales par des arcs voûtés. Sur la façade la partie inférieure est lisse mais la partie supérieure porte un décor géométrique en mosaïque de pierres parmi les plus belles de l'époque.

- A Chichen Itza (période classique) on retrouve le style du quadrilatère des nonnes.

- Pyramide "El Castillo" et temple des jaguars.


 

Style de Usumacinta à Palenque (Mexique)

Les pyramides sont plus  massives qu'au Peten et surmontées également d'un sanctuaire orné de bas reliefs. Ce dernier est coiffé d'une crête ajourée. Il n'y a pas de stèle ou d'autel au pied de la pyramide car l'iconographie est ici intégrée à l'architecture des monuments. Cinq rois représentatifs entre 615 et 800. Nous en citerons 3 à travers leurs oeuvres : Temple des inscriptions

Pacal a vécu de 615 à 683 . En 675 il entreprit la construction de la pyramide  à 9 niveaux et 21 m de haut surmontée du temple des inscriptions ou il fut enterré dans une crypte enfouie.  Dans le temple un escalier traverse la pyramide jusqu'à la crypte qui contient son sarcophage monumental (le couvercle couvre 8 m² et représente un bas relief de Pacal assis en train d'être avalé par les mâchoires du jaguar de l'inframonde. Dans le fond l'arbre sacré en forme de croix surmonté de l'oiseau céleste symbole du monde diurne); les murs et les parois du sarcophage représentent les ancêtres de Pacal. Le roi portait un masque de jade et son sarcophage contenait une profusion d'objets de jade, têtes en stuc .
Temple maya du soleil à Palenque Temple des inscriptions à Palenque Tombeau du roi Pacal à Palenque

Groupe de la croix masque dans une tombe a Calakmul

C'est un ensemble de temples : de la croix, du soleil et de la croix feuillue
Dans chacun d'eux des panneaux sculptés. Au dessus de chaque sanctuaire au sommet une crête ajourée

 

Groupe de KamChoul

C'est un groupe de palais. Niches trilobées dans la partie voûtée. Sur les piliers des parties hautes, des scènes sculptées sur du stuc et peintes à l'origine à dominantes rouge et verte.
Le jeu de balles est bordé de banquettes pour assister au spectacle.


Style des régions du Rio Bec et du Chénes ( Yucatán)

Temple zoomorphe de style de la région de ChenesLes monuments sont bas. Très beau temple dans lequel le prêtre qui officiait entrait par une porte en forme de gueule d'un monstre terrestre.

Style de Copan (région de Motagua au Honduras)

17 souverains ont régné dans cette région de 426 à 822
A Copan la très grande place de 3 ha est ponctuée de stèles dédiées au roi régnant. Grands espaces ouverts. Monuments sans crête faîtière. Hauts reliefs dans les sculptures.

Escalier hiéroglyphique (743) construit par le 13° roi "Coquille fumante" menant au sanctuaire du sommet. Les statues de 6 des ancêtres du roi se répartissent sur la pyramide ???????????

escalier hieroglyphique à Copanescalier hieroglyphique à Copan
 

 

Céramiques mayas

Excentrique en silex - CopanOn a retrouvé des assiettes bichromes avec un personnage peint au centre (scribe écrivant, danseur...); également des vases (aux 7 dieux de 750 à 2 registres superposés) ou des figurines d'environ 3 cms de haut représentant des guerriers, des femmes ...
 

Autres sculptures

Par ailleurs quelques statuettes en bois miraculeusement conservées et surtout des "excentriques", très curieux petits objets sculptés avec une finesse et une maîtrise étonnante dans du silex translucide, parfois de la jade ou de l'obsidienne, et dont les formes dentelées, autour d'un axe central vertical ,dessinent des profils humains ou d'animaux stylisés.


 
Civilisations Olméque et de TéotihuacanToltéques et Aztéques